espionnage économique, comment lutter contre ce fléau ?

# 11/12/2016 à 14:48 AZYMAH

Turquie
Commission : comité ECOSOC
Question : espionnage économique, comment lutter contre ce fléau ?

Le mot espionnage désigne dans son sens premier la collecte d'informations sensibles, notamment dans les domaines des forces armées, de l’armement, de la défense ou par rapport à la sécurité intérieure d'un pays. Mais ces dernières années ont vu le développement d'un nouveau type d'espionnage : l'espionnage économique ou espionnage industriel.

En économie, l’information est extrêmement importante : en effet, suivant les informations possédées ou non, les prises de décisions pourront être totalement différentes, et avoir des conséquences variées qui peuvent s’avérer importantes.
Pour utiliser l’information à leur avantage, les sociétés privées ont développé ce que l’on appelle l’intelligence économique, un terme large qui englobe la collecte, l’analyse, la valorisation, la diffusion et la protection de l’information économique, le tout de façon absolument légale et connue de tous.
Mais cela ne s’avère pas toujours suffisant, c’est pourquoi l’intelligence économique est souvent complétée par l’espionnage économique qui a les mêmes objectifs, mais des moyens d’y parvenir à la limite de la légalité, voire totalement illégaux. Il est effectué par des services de renseignement gouvernementaux (DGSE, CIA, NSA, …) mais aussi par les services internes de sociétés privées.

L’espionnage économique s’est en fait réellement développé depuis la fin de la guerre froide (1991), lorsque la plupart des services de renseignement officiels ont été déployés dans le domaine de l’économie. La guerre entre l’Est et l’Ouest s’est transformée en une guerre économique concernant tous les protagonistes de la scène internationale, où chacun espionne tous les autres.

Ces derniers temps, l’accès à l’information, de différents niveaux de confidentialité, est plus facile que jamais, grâce, où à cause, du développement des nouvelles technologies. La vulnérabilité de certaines bases de données, l’avènement des réseaux sociaux, les arnaques sur internet, etc. sont autant de facteurs qui favorisent l’espionnage économique et la fuite d’informations, qui peuvent s’avérer confidentielles. De plus, l’expansion sans limites des moteurs de recherche, dont le plus célèbre est Google, qui épluchent sans arrêt le web mondial, permet une collecte permanente et très complète d’une quantité d’informations absolument faramineuse.

Cette source pratiquement infinie attire beaucoup. En effet, des attaques informatiques de toutes provenances et avec des cibles très diverses sont recensées chaque jour, et la majorité des multinationales avouent consacrer un budget important à l’intelligence économique, mais, avec la progression fulgurante des technologies évoquées plus haut, notamment d’internet, et de l’informatique au sens plus large, il est de plus en plus difficile de faire la différence entre intelligence économique totalement légitime et espionnage économique beaucoup plus discutable. De plus, l’espionnage économique est juridiquement mal défini, ce qui permet de l’exploiter sans s’exposer à trop de risques.

Parmi les informations les plus recherchées, on trouve toutes les données personnelles, des sites récemment visités aux informations bancaires, en passant par les adresses mail où les numéros de téléphone. Citons par exemple une rumeur indiquant des accords entre Google et la NSA, qui fait polémique depuis 2009, bien que niée. On trouve aussi des informations plus générales sur des entreprises, sur les cours de la bourse, les prévisions et la spéculation financière.

L’espionnage économique est non seulement une affaire d’Etats mais aussi d’entreprises, et tout le monde est touché de la même façon. Se défendre est compliqué, il faut protéger ses données informatiques mais cela est très compliqué car des attaques informatiques sont sans cesse créées et améliorées.
Une façon de lutter contre l’espionnage économique serait de mieux le définir juridiquement et de le réprimander. Pour cela, ce sont les Etats qui doivent agir. Mais cela risque de créer des conflits avec les grandes entreprises, qui ont beaucoup d’influence. L’espionnage économique est donc un problème de taille et compliqué à étouffer.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau