Espionnage économique : comment lutter contre ce fléau ? (Togo)

# 30/12/2016 à 22:10 Ghita Frej

Commission : Comité Economique social et environnemental
Question : Espionnage économique : comment lutter contre ce fléau ?
Auteur : Togo

L’espionnage économique ou espionnage industriel est l’espionnage qui cible les sociétés commerciales et industrielles. Développé à la fin de la guerre froide, l’espionnage économique cherche à obtenir par des moyens illégaux (corruption, piratage, vol de documents, écoutes téléphoniques…) les informations que l’on a pas su obtenir par des voies officielles.

L’espionnage économique, est une nouvelle notion dans les années 1990, différente de l’espionnage qui existait à l’époque, qui concernait les forces armées, l’industrie de l’armement et de la défense, la conquête spatiale ou encore l’aéronautique. Ce nouveau type d’espionnage a mené à la réorganisation de tous les services de renseignements et depuis, les entreprises et les services administratifs sont régulièrement victimes de tentatives d’espionnage industriel.

L’espionnage économique est encouragée par deux facteurs. Dans un premier temps, l’intelligence économique -définie par l’ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l’information utile aux acteurs économiques - s’avère parfois insuffisante, poussant ainsi les entreprises à se tourner vers l’espionnage. De plus, ce dernier est simplifié par l’avènement d’internet qui a facilité l’accès aux informations, même les plus confidentielles. L’espionnage économique est ainsi devenu l’une des principales activités des cybercriminels menant donc à la signature de la Convention de Budapest sur la Cybercriminalité rédigée par le Conseil de l’Europe.

L’espionnage industriel peut avoir un impact conséquent sur l’économie d’un pays ou d’une entreprise. Selon son ampleur, il peut aller jusqu’à faire disparaitre l’entreprise visée et provoquer d’importants dégâts humains et matériels.

La croissance économique au Togo est restée à des niveaux élevée ces dernières années, elle s’établissait en effet à 5,4% en 2015, grâce aux gains de productivité dans le secteur agricole et par l’investissement public dans les infrastructures de transport. Le Togo a également réalisé une progression de 11 places dans le classement 2016 du rapport Doing Business où il se situe désormais au 150e rang.

L’évolution de l’économie au Togo fait du pays une victime potentielle de l’espionnage économique qui pourrait ralentir sa croissance et son développement. Le Togo prend en considération ce risque ajoutant ainsi la lutte contre l’espionnage industriel à la liste de ses objectifs.

De plus, plusieurs pays alliés au Togo dans l’Union Européenne ont été touchés par l’espionnage économique. Les affaires les plus connues sont : le développement de l’avion supersonique Tupolev avec une conception très similaire à celle du Concorde français; la surveillance téléphonique d’un concurrent français d’une société américaine qui soudoyait des fonctionnaires brésiliens, par le gouvernement des États-Unis; et l’affaire d’un employé de Volkswagen accusé d’avoir livré des informations confidentielles de General Motors à son entreprise.

D’autres affaires ont également marqué le monde, telle que l’activité du Département 7 soviétique qui visait à récupérer les blueprints des bombes test du projet Manhattan. Cette affaire associe l’espionnage économique aux affaires d’État. La plus connue reste celle d’Edward Snowden, ancien employé de la National Security Agency (NSA) et de la Central Intelligence Agency (CIA) aux États-Unis, qui a révélé les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques.

Ainsi, pour lutter contre ce fléau, plusieurs institutions ont été mises en place, notamment en France, telles que Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) qui dépend du ministère de la Défense ou encore l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) qui mènent des actions de contre-espionnage à l’extérieur du territoire et prennent en charge la sécurité des systèmes d’information.

Le Togo, très préoccupé par les dangers que représentent l’espionnage économique, encourage les pays touchés à assurer leur protection en soulignant l’importance de la discrétion des entreprises et des cadres. Le Togo propose également la surveillance des visiteurs étrangers dans un pays ou les bâtiments d’entreprise ainsi que des anciens employées qui avaient accès à des informations protégées. Enfin le Togo insiste sur l’importance de définir juridiquement la notion d’espionnage industriel.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau