Comment assurer une alimentation nourrissante à un prix abordable et de façon équitable dans le monde d’aujourd’hui? ( Royaume-Uni )

# 20/02/2017 à 18:43 Roubelat

Pays : Royaume-Uni
Commission : ECOSOC
Thématique : Comment assurer une alimentation nourrissante à un prix abordable et de façon équitable dans le monde d’aujourd’hui?
Honorable présidence,
Madame/ Monsieur le/la secrétaire général(e),
Chers délégués,

La délégation du Royaume-Uni est ravie de participer à cette conférence, et souhaite de constructives et enrichissantes discussions entre les délégations.
L’Alimentation est de nos jours l’un des principaux problèmes auxquels notre monde doit faire face et est pour la délégation du Royaume-Uni un sujet très important car elle touche encore aujourd’hui plus de 795 millions de personnes qui souffrent de la faim dans le monde, soit 1 personne sur 9, et vient depuis peu toucher le Royaume-Uni à son tour.
La grande majorité des personnes souffrant de la faim vivent dans des pays en voie développement, où 12,9 % de la population est sous-alimentée. L’accès à la nourriture est inégal et se nourrir est un problème bien différent selon les pays dans lequel on se trouve. Une personne doit consommer suivant les conseils des nutritionnistes 2600 kcal/Jour alors que les pays industrialisés et développés consomment autour de 3380 kcal/Jour et que les pays comme l’Afrique subsaharienne ne consomment qu’autour de 2195 kcal/Jour. Notons que l’excédent de kcal/Jour consommé principalement par les pays industrialisés et développés est souvent lié à une mauvaise alimentation qualifiée de « malbouffe » liée à une fabrication industrielle souvent importée, alimentation dangereuse pour la santé et chère.

Depuis 1974, un autre problème fait surface, le gaspillage alimentaire qui a été multiplié par deux. Aujourd’hui plus de 41 200 kilos de nourriture sont jetés chaque seconde dans le monde. Cela représente un gaspillage alimentaire de 1,3 milliards de tonnes d'aliments par an, soit 1/3 de la production globale de denrées alimentaires dédiée à la consommation. Le gaspillage alimentaire concerne les pays riches comme pauvres et représenterait une valeur gaspillée de 990 milliards de dollars.

Notre pays voit aujourd’hui des hausses de prix concernant tout produit étranger comme la nourriture, en raison de la chute de la livre depuis l’annonce de mise en procédure du Brexit, où la devise Britannique a perdu 11% de sa valeur par rapport à la devise européenne. Elle n'avait jamais connu une telle dépréciation en 30 ans. Quant aux Britanniques, ils ont perdu 11% de leur pouvoir d'achat en euros. L’effet le plus évident et immédiat du Brexit a bien sûr été la chute de la devise. En deux mois la livre sterling a perdu entre 10 et 15% de sa valeur face à l'euro ou au dollar.
Et au Royaume-Uni en effet 40% de ce que l'on mange est importé. Le panier moyen aurait donc augmenté de 1% au mois de juillet.

Le Royaume-Uni est depuis peu touché par la faim, sur quatre millions de Britanniques, 500 000 enfants, ne mangent pas à leur faim car le budget de leur famille ne leur permet plus de s’acheter suffisamment à manger. Ces chiffres sont extraits du rapport d’une commission interparlementaire qui tire la sonnette d’alarme alors que le recours aux banques alimentaires ne cesse de s’étendre. Le nombre de personnes faisant appel à l'aide alimentaire est passé de 128.697 en 2011/2012 à 913.138 en 2013/2014. En 2013, l'ONG Oxfam estimait que 2 millions de Britanniques étaient mal nourris, et qu'un parent sur six se privait de nourriture pour mieux subvenir aux besoins de sa famille.

Notre pays n’est pas seulement touché par la faim mais aussi pas le gaspillage alimentaire qui a été identifié comme étant un problème au Royaume-Uni dès la Première Guerre mondiale.
Le gaspillage alimentaire au Royaume-Uni est un thème environnemental, économique et social qui a, depuis 1915, bénéficié d'une importante couverture médiatique et reçu des réponses variées de la part des pouvoirs publics.
Depuis de plus en plus d’associations sont crées afin de lutter contre le fléau du gaspillage alimentaire comme le WRAP (Waste & Resources Action Programme) mis en place par le gouvernement britannique, et bien d’autres encore, montrant la progression négative du Royaume-Uni face a ce problème de gaspillage alimentaire.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau