quel moyen mettre en œuvre pour permettre aux citoyens de s’engager tout en respectant sa liberté politique ? Malaisie

# 16/12/2016 à 12:52 AZYMAH

Commission : Des droits de l’homme
Questions : quel moyen mettre en œuvre pour permettre aux citoyens de s’engager tout en respectant sa liberté politique ?
Auteur : Malaisie

La Malaisie est une monarchie fédérale parlementaire multipartite, où le Premier ministre est le chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est détenu par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le parlement. De ce fait
Le roi et les 9 sultans héréditaires de Malaisie, parmi lesquels ce premier est élu pour un mandat de cinq ans, bénéficient d'une immunité juridique (ne pouvant être tenu juridiquement responsable) et incarnent l'autorité islamique de l'Etat de la Fédération qu'ils commandent. Conformément au Sedition Act, il est illégal de critiquer le roi et les sultans en public. Lorsque Karpal Singh, le leader du DAP, un parti d'opposition, reprocha lors d'un meeting en février 2009 au sultan de Perak d'avoir soutenu la reprise du pouvoir du Barisan Nasional dans son Etat, après défection de 3 membres de l'opposition, et qu'il fallait pour cela le faire passer devant un tribunal, il fut inculpé pour "déclarations séditieuses".
Nos libertés sont donc soumises à des restrictions de la part de loi. De plus le régime durcit la répression Désormais, toute personne poursuivie pour « acte de soulèvement contre l’autorité » risque jusqu’à vingt ans d’emprisonnement, contre trois auparavant. Ces mesures radicales et cette censure de plus en plus sévères révolte notre peuple qui a moins confiance en nos dirigeants. La Malaisie est à un carrefour de changements. Notre pays a beaucoup de problèmes sociaux, économiques et politiques : augmentation du coût de la vie, corruption systématique, déclin de la compétitivité économique et fuite des cerveaux… 4 des 15 millions de citoyens en âge de voter ne sont pas enregistrés ni inscrits sur les listes électorales. 75% d’entre eux ont moins de 30 ans. Cela est les résultats des promesses non tenues du gouvernement d’assouplir la loi d’améliorer les conditions de vie etc…
Pour remédier à cette situation litigieuse pour notre patrie, notre gouvernement devrait assouplir la sédition act (1948) qui strangule beaucoup de liberté comme la liberté de critique. Frappant notamment d'illégalité "tout acte, discours, termes, publication, ou n'importe quelle autre chose" révélant des tendances "séditieuses ». Assouplir cet acte satisferai notre peuple qui est en colère.
S le gouvernement venait à assouplir ces lois de censure et de réprimassions cela montrerai que notre gouvernement est à notre écoute ce qui nous motiverai à nous engagés dans notre vie politique nous citoyens malaisiens.
Pour synthétiser notre peuple est en colère à cause de notre gouvernement qui ne fait rien pour nous citoyens donc les efforts pour que le peuple s’engage plus politiquement en respectant ses libertés doivent être fait par l’état.de ce fait la situation devrait grandement s’améliorer.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau