TPG 3 SUJETS. CONSEIL DE SÉCURITÉ

# 04/03/2017 à 07:39 ITALIE

CONSEIL DE SECURITÉ : Texte de politique générale.
La république italienne est honorée aujourd´hui de participer à cette modélisation des Nation Unies.
On va traiter trois thèmes différents et la république italienne donnera son avis sur chacun d’entre eux.
1-Comment sécuriser l'accès aux organisations humanitaires dans les pays en conflits ?
La république d´Italie est consciente de l´importance des organisations humanitaires. Ces organisations sauvent beaucoup de vies. C´est à nous de les aider et de les protéger. L´Italie veut une augmentation des casques bleues pour qu’ils soient capables de protéger les volontaires internationaux et les organisations humanitaires. La république italienne veut un pacte international avec les pays qui ont signé la Déclaration des droits de l’homme pour augmenter le nombre de casques bleues destinés à protéger les organisations humanitaires. Avec des escortes, ces organisations pourront mieux faire leur travail et sans problèmes. Nous voulons éviter des massacres comme celui de Muttur, le 5 aout 2006, jour où 17 employés français de l´ONG Action Contre Le Faim ont été assassinés. Notre République pense que les organisations humanitaires sont nécessaires et qu’elles aident à construire un monde meilleur.
2-Quelles mesures concrètes doivent être prises par les parties soudanaises avec le soutien de la MINUAD pour réaliser des progrès tangibles ?
La République italienne est un des pays qui contribuent beaucoup pour que la MINUAD continue. Plus de mille soldats italiens luttent tous les jours dans la région et nous sommes un des pays qui contribuent économiquement à soutenir la mission. Notre république pense que le conflit du Darfour est difficile à résoudre, mais nous voulons organiser avec les Nations Unies et d’autres pays intéressés, un sommet de paix. Nous voulons des accords de paix entre les Janjawid, la force paramilitaire arabe et les Noirs. C´est un conflit racial qui doit prendre fin . La République italienne est à la disposition des Nations Unies. On veut faire quelque chose de nécessaire pour mettre fin à cette catastrophe humanitaire et politique.
3-Cooperation between UN and regional/subregional organizations: SG to include in regular reporting assessments of progress on the cooperation Open between the UN and relevant regional organizations.
La République d´Italie souhaite une collaboration étroite entre les Nations Unies et les autres organisations politiques régionale du monde. Les Nations Unies feront leur travail d´une façon plus efficace en collaborant avec des organisations politiques régionales comme L´Union Européenne, L´Union Africaine, L´ASEAN… Les Nations Unies doivent faire confiance aux autres unions ou institutions politiques pour améliorer leur travail.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau