Quel moyen mettre en œuvre pour permettre aux citoyens de s’engager tout en respectant sa liberté politique ?

# 12/03/2017 à 16:25 Lara Eylül AYLANÇ

La définition de la liberté d’expression est le droit pour toute personne de penser comme elle le souhaite et de pouvoir exprimer ses opinions par tous les moyens qu’elle juge opportuns, dans les domaines de la politique, de la religion, de la philosophie... En regardant cette définition, tous les pays qui disent qu’ils ont la liberté d’expression doivent permettre à leurs citoyens de dire ce qu’ils pensent librement. Il y a un terme clé inclus dans cette question celui de « Liberté de la Presse ». La liberté de la presse est l’un de principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui repose sur la liberté d’opinion et la liberté d’expression. L’article 11 de la Déclaration française des droits de l’homme et du citoyen de 1789 indique : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

L’association « Reporters Sans Frontières » établit chaque année une liste des pays selon leur liberté de la presse. Cette année elle nous montre que l’Azerbaïdjan est le 163ème. Cependant nous tenons à dire que la liberté de la presse et la liberté d’expression existe dans notre pays. Le quotidien Azadling, la chaîne Medyan TV, Radio Azadling et Voice of America sont ceux qui connaissent le plus de succès auprès de notre population. Mais si des journalistes ou internautes partagent sur des sites ou dans les médias des informations qui nuisent à la stabilité et à l’avenir de notre pays en exhortant les citoyens aux émeutes, nous ne pouvons l’accepter.

Notre population doit être informée, à condition que l’avenir et le pays n’en subissent aucune conséquence néfaste.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau