Peut-on envisager une couverture mondiale en matière de santé ?

# 30/12/2016 à 10:26 Ghali

Commission : Organisation Mondiale de la santé
Question : Peut-on envisager une couverture mondiale en matière de santé ?
Auteur : République du Sénégal

Le Sénégal est un pays d'Afrique de l'ouest, et a pour pays frontaliers la Mauritanie, le Mali, la Gambie et la Guinée Bissau. Le Sénégal a pour chef d'Etat le président Macky Sall en fonction depuis le 2 avril 2012.
Le Sénégal est très actif dans l'organisation mondiale de la santé. En effet, en 2005 lors de la 58ième Assemblée Mondiale de la Santé il fut adopté une résolution qui demande à tous les pays membres de l'OMS de créer des fonds de financement pour assurer une couverture maladie universelle ( CMU). La population sénégalaise étant majoritairement jeune ( 15% en 2013 selon world health organisation) il est important de développer une couverture sociale efficiente pour pouvoir subvenir aux besoins futurs de la population et s'y parer. Beaucoup de maladies peuvent être guéries et prévenues grâce aux vaccins notamment la malaria qui est la maladie la plus meurtrière chez les moins de 5 ans ( 17 % des morts sont à déplorer à cause de la malaria en 2013 selon WHO ).
Un des autre gros problèmes que rencontre le Sénégal est celui concernant les inégalités. L'accès aux soins est très inégal et ne fera qu'empirer si aucune action est entreprise. La probabilité qu'un nourrisson meurt prématurément dans un foyer aisé est 3 fois inférieur à celle d'un l'enfant vivant dans un foyer en difficulté ( senews.com). Une des actions entreprise pour régler ce fléau a été de dynamiser la caisse de sécurité sociale qui assure les soins de santé à l'ensemble de la population sénégalaise indépendamment de la classe sociale.L'objectif principal de la CMU est de couvrir 75 % des dépenses liés à la santé d'ici fin 2017.
La CMU rend remboursable tout frais concernant les soins et la prévention en matière de santé. Elle se divise en deux organes principaux : La direction générale qui traite des grandes décisions à prendre la guidant ainsi vers les grands axes à suivre ; et le conseil de surveillance qui a pour rôle de vérifier si il n'y as pas eu malversation ou fraude. Le trafic de médicament est monnaie courante dans les régions rurales du Sénégal, très peu desservies ces régions sont proies à du banditisme et à des escroqueries. C'est pour cela que ce projet couvre non seulement les zones urbaines mais aussi les zones rurales.
Les maladies touchent tous les pays du monde, il serait donc nécessaire que tous les pays du monde travaillent ensemble afin de pouvoir résoudre ce problème d'envergure mondiale. La pauvreté est aussi présente dans le monde entier, en assurant une couverture mondiale en terme de santé cela pourrait faire diminuer drastiquement les inégalités entre les pays. Chaque habitant se sentirait beaucoup mieux traité s'il bénéficiait des mêmes soins que l'on prodigue dans le monde entier.
Enfin, le Sénégal espère qu'un accord mondiale sera signer permettant d'éradiquer certaines maladies dévastatrices telles que le paludisme qui fait rage dans les régions rurales sénégalaises ( 400 000 cas dont 526 décès en 2015)

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau