Comment utiliser les nouvelles technologies pour une meilleure prise en charge du diabète ?

# 30/12/2016 à 10:11 Ghali

Commission : Organisation Mondiale de la santé
Question : Comment utiliser les nouvelles technologies pour une meilleure prise en charge du diabète ?
Auteur : République du Sénégal

Le diabète est une maladie chronique et incurable mais dont les soins peuvent en atténuer la gravité et les effets. Dans le monde plus de 415 millions de personnes sont atteintes du diabète et 5 millions en sont mortes en 2015 ( selon la Fédération internationale du diabète). Il est donc urgent d'oeuvrer pour un meilleur suivi des personnes diabétiques et de trouver de meilleurs moyen de traiter le diabète . Au Sénégal il y aurait environ 720 000 personnes diabétiques selon la FID.
Le diabète est une maladie qui peut se contracter lorsque une personne a une mauvaise hygiène de vie ; c'est à dire peu d'activité sportive, des habitudes alimentaires fortes en sucre et un surpoids. Il vaut donc mieux prévenir que guérir et c'est pour cela que le Sénégal a entrepris une campagne de sensibilisation qui passe par l'ASSD ( association sénégalaise de soutien des diabétiques). Des conférences sont organisées ainsi que beaucoup d'autres événements ayant pour but de sensibiliser la population aux risques du diabète.
Le mot clé pour le traitement du diabète est le contrôle. En effet en maintenant le taux d'insuline dans le sang à un niveau constant et suffisant, la personne ne ressentira aucun effet indésirable ( malvoyance, néphropathie ( problèmes rénaux), maladies cardio-vasculaire...). Aujourd'hui, il existe différents types de traitements adaptés à chaque cas. Lorsque la maladie est bénigne, une activité sportive ainsi qu'une alimentation saine et équilibrée sont suffisantes. Mais lorsque la maladie empire, un traitement à l'aide d'injection d'insuline est nécessaire.
De nouvelles technologies servent dans la lutte contre le diabète. Le téléphone est particulièrement utile dans cette lutte car il informe les patients du moment ou il doivent prendre leur dose d'insuline et permet de calculer les doses a prendre en fonction du taux d'insuline déjà présent dans le sang. D'autres technologies sont encore en développement, il faut donc les financer pour qu'elles voient le jour et qu'elles servent à de nombreuse personnes dans le monde entier.
D'un autre coté ces technologies seraient inutiles si il n'y pas toute une logistique mise en place. Il faut former le personnel soignant pour l’accommoder à ces nouveaux remèdes et aussi mettre en place des réseaux pour que même les régions rurales soient desservies et puissent profiter de ces avancées.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau