Comment favoriser le développement et l’accès aux traitements innovants pour les maladies rares ? Malaisie

# 13/12/2016 à 21:50 AZYMAH

Commission : Comité de l’Organisation Mondiale de la Santé
Question : Comment favoriser le développement et l’accès aux traitements innovants pour les maladies rares ?
Auteur : Malaisie
La santé publique est depuis longtemps une priorité de l’action mondiale, tous les pays sont touchés par les maladies rares et cherchent des solutions pour le dépistage. L’Organisation mondiale de la santé souligne que les résultats atteints par chaque État dans l’amélioration et la protection de la santé sont précieux pour tous.
La Malaisie est touchée par de nombreuses maladies rares et qui, parfois, ne sont pas en mesure d’être soignées. Pour celà, il faut donc favoriser le développement et l’accès aux traitements innovants.
Pour développer les traitements innovants pour les maladies rares, il faut créer des mécanismes de financement et d’achat novateurs qui permettrait une forte augmentation des fonds destinés à l’achat des médicaments et à la mise au point de nouveaux traitements. Mettre en place des associations permettrait de financer la recherche et de ramener un apport financier nécessaire pour le financement des médicaments. Augmenter la capacité d’innovation et l’industrie pharmaceutique permettraient de mettre au point les traitements indispensables.
En Malaisie, les soins médicaux restent très couteux pour la population et par conséquent certains malades ne peuvent pas avoir accès aux traitements nécessaires. Ainsi, améliorer l’accessibilité aux médicaments en agissant sur les prix serait fondamental afin de permettre l’accès aux soins aux plus grands nombres de malades, ainsi les traitements médicaux à bas prix pourraient faire progresser l’accès aux traitements innovants.
Les partenariats pour le développement de recherches permettraient d’augmenter le nombre de produit pour les maladies rares et développer les moyens de remédier aux lacunes en matière de recherche.
Une subvention peut permettre aux entreprises de financer la recherche initiale d’un médicament contre une maladie rare et de réaliser des essais sur un nouveau médicament potentiel.
Une autre difficulté entre en vigueur pour l’accès aux traitements innovants pour les maladies rares : l’augmentation constante du nombre de produits médicaux de qualité inférieure ou contrefaits, pour cela il faut mettre en place des mesures destinées à faire respecter les bonnes pratiques de fabrications et d’effectuer des contrôles afin d’éliminer les produits de qualité inférieure. Les produits doivent être sans risque, efficaces et de qualité.
Favoriser l’accès aux traitements innovants est aussi une question de meilleur dépistage de ces maladies par des professionnels bien formés et également avoir des médicaments suffisamment disponibles ayant fait leur preuve dans le traitement de ces maladies et que le prix soit accessible aux plus grand nombre de malades.
Il faudrait notamment inciter les laboratoires à investir dans la recherche afin de découvrir les thérapeutiques les plus efficaces pour les maladies rares.
Par exemple, en Malaisie : la maladie virale « Fièvre aphteuse » très contagieuse peut se transmettre à l’homme et aux enfants, d’ailleurs ces dernières sont particulièrement exposés.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau