Espionnage économique : comment lutter contre ce fléau ?

# 15/12/2016 à 09:56 Helin IMAN

Commission : ECOSOC
Question : Espionnage économique : comment lutter contre ce fléau ?
Auteur : Azerbaïdjan
L’espionnage économique est l’espionnage qui cible les sociétés commerciales et industrielles alors que l’espionnage dans son sens classique vise plutôt la sécurité nationale des États.
Si nous parlons de la situation économique de l’Azerbaïdjan, nous ne pouvons pas dire que l’Azerbaïdjan n’est pas touché par l’espionnage économique, mais l’accès aux informations, même parfois celles qui sont confidentielles, est beaucoup plus facile que par le passé, notamment via le réseau internet et par la profusion de papiers imprimés ou par la multiplication du nombre des salons professionnels dans le monde.
Notre pays, l’Azerbaïdjan, avec ses 9,4 millions d’habitants, au carrefour de l’Europe, de l’Asie et du Moyen-Orient, est un acteur économique important de la région caucasienne grâce à ses richesses naturelles en pétrole et en gaz qui sont très convoitées. Alors, qu’il est sorti moribond de l’URSS en 1991, il a connu un véritable boom économique grâce à la signature du « contrat du siècle » avec BP en 1994. Comme notre pays a enregistré de belles réussites dans le domaine socio-économique et favorise la mise en œuvre de grands projets, il est davantage susceptible d’être espionné par des puissances ou des compagnies étrangères. L’Azerbaïdjan a établi des relations commerciales avec 149 pays qui se trouvent dans le monde dans le secteur privé et les services publics. C’est pour cela que des services de renseignement officiels ont été redéployés sur l’économie. Il a d’ailleurs participé à l’International Cyber Shield Exercice en 2014, ensemble d’exercices internationaux de cyber sécurité. Le relèvement socio-économique de l’Azerbaïdjan est dû au programme d’État que supervise et encourage notre Président de la république, Ilham Aliyev. La priorité est de féconder les richesses naturelles et d’aviver la production agricole, pour améliorer l’aisance du peuple.
Cela dit, infiltrer des sociétés de hautes technologies pour voler des secrets industriels, espionner pour mieux gagner des marchés est une pratique qui se généralise aujourd’hui. L’Azerbaïdjan propose tout d’abord le verrouillage des systèmes d’informations. Il faut davantage protéger les données économiques des entreprises qui sont présentes sur le réseau internet. Ensuite il est nécessaire de contrôler l’usage et la diffusion des documents les plus sensibles et de faire très attention aux bornes Wi-Fi. Les ondes, que ce soit celles de la téléphonie mobile ou du wifi peuvent transporter beaucoup de données et trahir des secrets même sans qu’ils aient été volés.
Helin IMAN

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau