Comment tirer profit de l'éco-innovation afin de créer des industries plus respectueuses de l'environnement ?

# 13/12/2016 à 18:40 Ozben KILINCASLAN

Commission : Comité environnemental
Question : Comment tirer profit de l'éco-innovation afin de créer des industries plus respectueuses de l'environnement ?
Auteur : Tchad
L’éco-innovation est un domaine de l’écologie qui se rapporte à l’ensemble des produits, des services, des techniques et des processus qui ont pour but d’amoindrir l’effet environnemental. Les buts de l’éco-innovation sont d’assurer l’utilisation des sources d’eau et des matières premières, d’augmenter le recyclage, de produire des biens qui s’abîment moins vite.
Le Tchad est très peu concerné par cette question en raison de son retard économique. La République du Tchad figure parmi les pays en développement les plus pauvres et son PIB par habitant était de 635 dollars EU en 2010. Malheureusement le secteur secondaire est au Tchad le secteur le moins développé (14 %) en raison de multiples facteurs d’origine endogènes tels que le faible chiffre de la population mais également l’enclavement du pays qui rend difficile l’accès aux populations et donc au marché. Une grande partie de notre pays est inhospitalier notamment dans la zone désertique du Sahel. N’Djamena, la capitale, est à plus de 1 200 kilomètres du premier port maritime par lequel transite l’essentiel du commerce international.
Avec seulement 15 abonnés à l’internet pour 1 000 habitants (2011), le Tchad figure parmi les pays les moins équipés du monde.
Le Tchad a besoin d’une stratégie de développement du secteur privé établie en concertation avec les milieux représentatifs de l’entreprenariat local : Chambre de commerce (CCIAMA) et Patronat (CNPT). Le Tchad souhaite encourager la sous-traitance avec les entreprises étrangères implantées localement pour l’exploitation des matières premières. Le développement du secteur privé sera nécessairement lié à la valorisation des matières premières locales, notamment par les entreprises étrangères. Dans la manière dont se noue la coopération avec les nouvelles puissances émergentes, il conviendrait de renforcer l’analyse des projets et de s’assurer que chacun d’eux respecte le développement de notre pays et associe notre population à la maîtrise de nouveaux types de production.
L’éco-innovation est un point important pour un développement respectueux de l’environnement. Notre pays en a pleinement conscience mais l’insuffisance de notre revenu intérieur est un obstacle. Le Tchad a davantage besoin d’alimentation que d’éco innovation car il est traversé par le Sahel où la situation alimentaire est catastrophique puisque 300 000 enfants meurent chaque année de malnutrition. Et la question de l’alimentation est plus importante que celle de l’éco-innovation pour la vie de notre population.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau