Comment restaurer l’écosystème pour atténuer les catastrophes provoquées par les changements climatiques ?

# 17/12/2016 à 10:32 Yağmur Özgümüştaş

Un écosystème est un ensemble dynamique d'organismes vivants qui interagissent entre eux et avec le milieu dans lequel ils vivent. Il arrive que des écosystèmes se trouvent dégradés ou détruits à cause des activités humains ou à la suite d’une catastrophe naturelle. Les changements climatiques quant à eux entraînent la destruction de l’écosystème. Ces derniers temps, le monde a été témoin de changements climatiques et de catastrophes naturelles aux proportions gigantesques. Cela est juste le commencement de 10 à 15 années d’une phase de destruction qui va augmenter en intensité. La racine de la cause derrière ces conditions météorologiques inédites et destructrices est difficile à déterminer. Aux cours des dix dernières années nous avons vu une augmentation de l’intensité des catastrophes naturelles dans le monde qui devient alarmante.
Le changement climatique est un phénomène d’augmentation des températures moyennes des océans et de l’atmosphère, au niveau planétaire depuis une soixante d’années. L’Azerbaïdjan est toujours un pays en lutte contre le changement climatique. Le pétrole appauvrit la couche d’ozone et cause des changements dans le climat ainsi que la pollution de l’air. Il détruit l’écosystème. L’Azerbaïdjan est un pays pétrolier. Cela veut dire qu’en Azerbaïdjan les ressources pétrolières ne manquent pas. L'économie de l'Azerbaïdjan est fortement dépendante de l'exploitation du pétrole en mer Caspienne, qui représente 70 % de ses exportations et 50 % du budget de l'État. Si l’Azerbaïdjan vit de ses revenus pétroliers, il est aussi conscient des dangers de la pollution provoquée par une utilisation massive du pétrole comme énergie principale pour faire fonctionner les usines, les voitures, le chauffage des particuliers, etc. Et notre pays mesure bien l’impact des émission de gaz à effet de serre sur l’environnement. Aussi, dans une volonté de diminuer les effets du changement climatique et de réparer l’écosystème, l’Azerbaïdjan a participé à la conférence de Paris intitulé Cop 21 qui a eu lieu en 2015 sur le changement climatiques. En 1995 l’Azerbaïdjan a également approuvé la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).
L’Azerbaïdjan a signé beaucoup de traités pour empêcher les catastrophes et gérer l’écosystème mais estime que ce n’est pas suffisant. L’Azerbaïdjan propose que des commissions de scientifiques soient formées pour mieux prévoir les catastrophes et les anticiper le plus possible avant qu’elles n’arrivent et qu’il soit trop tard pour agir pour l’environnement et les hommes.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau