Comment peut-on participer à l'élimination progressive des armes de destruction massive ? SOMALIE

# 31/12/2016 à 15:11 Amir Cherkaoui

Les armes de destruction massive, armes terrifiantes et redoutables, ont la capacité de raser d'un seul coup une ville entière. Plusieurs pays de l’ONU, dont la Somalie, se sont réuni afin de réduire, voire d’éliminer de façon permanente, l'utilisation de ce danger extrême. Le 28 juin 2013, la France salue l’adhésion de la Somalie à la convention de Paris sur l’interdiction des armes chimiques, qui porte à 189 le nombre des Etats parties.
La Convention pour l’interdiction des armes chimiques (CIAC), signée en 1993 et entrée en vigueur en 1997, interdit la mise au point, le stockage et l’emploi d’armes chimiques. Elle constitue un texte unique dans le domaine du désarmement : elle organise non seulement l’éradication totale d’une catégorie entière d’armes de destruction massive, mais met également en place un système contraignant de vérification permettant de lutter contre leur prolifération.
Les Etats n’ayant pas signé cette convention sont de moins en moins nombreux, et cela traduit la détermination de la communauté internationale à exclure complètement la possibilité de l’emploi des armes chimiques.
La Somalie a connu de nombreux attentats meurtriers, le plus récent datant du 11 décembre 2016, ayant couté la vie à près de vingt personnes civiles et blessé de nombreux autres, selon un bilan provisoire. Ce drame intervient à un moment crucial pour l’avenir de la Somalie et de ses citoyens, et il est essentiel que le processus électoral en cours, qui doit s’achever avant la fin de l’année, soit mené à son terme. C’est là une condition impérieuse pour garantir le renforcement des institutions et restaurer la sécurité dans l’ensemble du pays.
La délégation de la Somalie peut, par connaissance de cause, assurer que les armes de destruction massive ralentissent de façon dangereuse le développement d’un pays. Nous incitons de ce fait tous les Etats n’ayant pas encore signé la CIAC à revoir leur décision a son égard.
La Somalie adhère a un système international de paix, de justice et d'entraide. Par conséquent, nous espérons être à la hauteur de cette lutte capitale et cruciale, et vous remercions de l'attention que vous nous avez portée.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau