comment tirer profit de l’éco-innovation afin de créer des industries plus respectueuses de l’environnement?

# 11/12/2016 à 14:39 AZYMAH

Commission: comité environnemental.
Question: Innovation verte: comment tirer profit de l’éco-innovation afin de créer des industries plus respectueuses de l’environnement?
Auteur: Turquie.

Face aux récents problèmes causés par le réchauffement climatique, l’importance d’un effort collectif afin de pallier les conséquences de la pollution est désormais commune à la pensée de tous les Etats. Il est donc primordial que la Turquie prenne les mesures nécessaires pour lutter contre ce fléau, en adoptant des initiatives adaptées à sa position.
Aujourd’hui première puissance économique du Moyen-Orient, tout effort effectué par la Turquie, en plus d’un effet concret sur la situation environnementale, servirait d’exemple à d’autres pays en vue de l’influence possédée par cet état situé entre la Méditerranée et le continent Oriental. Surreprésentée dans les domaines de l’agriculture et l’industrie, dont cette dernière représente 26,6% de son PIB, cette nation comporte donc dans ses intérêts la durabilité de ses secteurs de production économique, qui se trouvera dans le respect de l’environnement.

Malheureusement, l’Etat turque a pris beaucoup de retard sur le plan énergétique, se reposant sur le charbon pour répondre à la forte demande de production qui permit de l’augmentation de son PIB dans les années 90. Les nouvelles énergies renouvelables n’ont pas su trouver leur place dans l’aménagement de l’industrie turque. On peut toutefois remarquer les récents efforts menés par la Turquie dans la promesse d’une politique visant à l’augmentation de la production énergétique solaire et éolienne, afin d’atteindre respectivement 10GW et 16GW, lors des accords de décembre 2015 à Paris durant la COP 21.
L’éco-innovation semblant l’une des meilleures solutions proposées à ce jour pour combattre les effets du dégradement terrestre, la Turquie se doit d’intervenir rapidement en faveur d’une purification de son système industriel peu respectueux de l’environnement. Istanbul est d’ailleurs la ville où se sont déroulé le 8 e sommet mondial Ecocity en 2009 et la Smart City Expo 2016 : ces deux évènements ont pour but commun l’habilitation écologique des cités de manière innovante et intelligente.
De plus, des futures mesures seraient accueillies avec joie par les citoyens turcs, dont l’investissement de plus en plus croissant contre le réchauffement climatique les a amenés à créer des marchés biologiques en plein Istanbul. Encouragée par les membres de l’organisation Greenpeace, l’émergence d’associations écologistes à travers le pays a de plus vu le jour au cours de ces dernières années.

En conclusion, les efforts que la Turquie sera amenée à produire ne seront pas à épargner dans l’aménagement de son industrie, bien que l’éco-innovation soit déjà à la porte de ses villes. Bien que le chemin est encore long, cette nation a bien des possibilités pour renverser son système énergétique vers un mode de production durable.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau