Innovation verteComment tirer profit de l'éco-innovation afin de créer des industries plus respectueuses de l'environnement ?

# 30/10/2016 à 14:41 Comité environnemental (site web)

Postez ici vos résolutions 2017

# 08/02/2017 à 19:23 AZYMAH

Commission : Comité environnemental

Question : comment tirer profit de l’éco-innovation afin de créer des industries plus respectueuses de l’environnement ?
Auteur : Turquie

Résolutions de la Turquie

Rappelant les accords de coopération établit avec le gouvernement de la République française à Paris le 9 mars 2006 visant à établir une coopération, basées sur l'aide et la recherche environnementales entre les deux nations,

Rappelant de même les engagements pris lors de la Cop 21 s'étant déroulée à Paris en décembre 2015, bien que reconnaissant qu'un plus grand investissement pour la réduction des émissions de polluants aurait été réalisable,

Conscient que l'industrie est l'une des causes majeures de la réjection de gaz à effet de serre, eaux usées et autres polluants, ainsi que de l'importance de la préservation de l'environnement, devenue urgente en raison de la situation climatique actuelle,

Conscient de posséder une économie fortement tournée vers l'industrie, qui équivaut à plus d'un quart de son Produit Intérieur Brut,

Déplorant sa trop grande dépendance aux énergies d'origine fossile, et la lente mise en place des énergies renouvelables sur la surface de son territoire.


Conseille l'approfondissement des recherches portant sur l'éco-innovation afin de planifier les futurs besoins des industries ayant abandonné les ressources énergétiques polluantes.

Préconise l'augmentation des engagements financiers de tous les États pour l'instauration de politiques propices à la stabilisation de la situation tendue de l'équilibre environnemental.

Encourage la mise en place d'une collaboration future entre États dans le cadre de création de solutions aux problèmes des industries polluantes s'inscrivant dans le développement durable et adaptées à de multiples problématiques sociales ou économiques et de mise en application des dites-solutions.

Encourage de même la création de congrès, de conférences, de débats ou autres assemblées à visée d'échanges scientifiques des innovations apportées dans le domaine des industries respectueuses de leurs écosystèmes.

# 20/02/2017 à 13:33 James Sudlow (le Kazakhstan)

FORUM: Comité Environnemental
QUESTION: Comment tirer profit de l'éco-innovation afin de créer des industries plus respectueuses de l'environnement ?
SOUMIS PAR: Le Kazakhstan
SPONSORS:
PAYS COSIGNATAIRE :
1) Appelle à la mise en place un fond internationale basé sur :
a) Le PIB par habitant (plus il est grand plus que l'on paye);
b) Et en la population (plus il est grand plus l'on paye);
2) Suggère une utilisation structurée du budget pour assurer de nouveaux éco-innovations industriels et pour pousser vers une mise en place mondiale de toutes les éco-innovations efficaces ;
3) Propose donc que pour assurer de nouveaux éco-innovations que l’on crée une compétition entre les pays où les scientifiques présentent leurs éco-innovations ;
4) Affirme donc que les différentes catégories d'éco-innovations auraient pour but de limiter les pertes excessives des produits par l’industrie et pour diminuer son impact en CO2 et que ces catégories seront (pour l’industrie):
a) Limitation de la production de CO2 ;
b) Limitation de la perte d’eau ;
c) Limitation de la perte d’énergie ;
d) Autres innovations écologiques ;
5) Propose que les prix seraient distribués aux trois premiers de chaque catégorie et séparés de manière égale entre l’inventeur et l’État qu’il représente ;
6) Assure que tout État peut avoir autant de représentants qu’il veut, il est suggéré aux États d’aider leurs scientifiques au niveau budgétaire ;
7) Suggère que le jury soit un groupe de scientifiques neutres qui ne connaîtraient pas les représentants de chaque projet  et ne seraient pas un allier des pays représenté ;
8) Affirme que tout les projets médiatisés ne pourraient pas être acceptés à cause des dangers d’inégalité et de fraude ;
9) Assure aussi que tout tentatives de fraude verra le pays du représentant exclu du concours pendant plusieurs années, le présentant et tout membre du jury qui participent à cette tentative seront exclu définitivement ;
10) Suggère que de nombreuses subventions soit misent en place pour qu’il soit plus facile de mettre en place les éco-innovations ;
11) Réaffirme l’importance d’assurer que les productions des compagnies ne diminue pas s’ils prennent des décisions écologiques ;
12) Propose donc qu’une partie de ce budget soit utilisée pour créer un groupe de chercheurs qui inventeraient des innovations qui augmente l’efficacité des industries et proposent aux différentes compagnies le droit d’utiliser ces innovations à condition d’utiliser des systèmes plus écologiques basés sur les éco-innovations trouvés dans le concours précédent ;
13) Suggère la mise en place de prix pour tout les changements majeur dans le domaine de l’industrie qui est écologique;
14) Rappelle l’importance de la mise en place de lois mais que toutes les propositions suivantes ne sont que des demandes et des possibilités ;
15) Suggère qu’il soit obligatoire de mettre en action certaines des innovations vertes existantes ou qui seront inventées dans les années à venir, les innovations mises en place pourraient être choisit par le gouvernement ou une liste vue comme acceptable proposée à toutes les compagnies pour qu’elles puissent choisir suivant leurs idéaux ;
16) Propose la création de concours nationales ou régionales dans le but de l’éco-innovations ;
17) Se déclare prêt à utiliser une partie du budget pour investir dans des prix ou l’organisation des concours ;
18) Affirme que tout pays n’investissant pas dans le budget n’aura pas le droit aux avantages.

# 23/02/2017 à 03:47 Ben faquih Imane

Comité : Environnemental
Problématique : Comment restaurer les écosystèmes pour atténuer les catastrophes provoquées par le changement climatique ?
Pays soumis par

La délégation de l’Egypte,

1.Admet que ses besoins en eau risquent de dépasser les ressources d’ici 2017, et l’élévation du niveau de la mer au cours des prochaines décennies pourrait provoquer l’inondation d’une grande partie de la région fertile du delta, où vivent 60 pour cent des 78 millions d’habitants du pays,

2.Appelle à la création de barrages de coraux artificiels, afin de protéger les barrières de coraux existants auparavant de l’altération provoquée par les différents changements climatiques,

3.Demande la protection de grandes zones vertes protégées par :

a) La mise en place d’un service complet des ressources en voie de disparition
b) La création d’une caisse particulière dédiée à la maintenance de ces zones protégées
c) La restauration des programmes d’aide au développement écologique dans les états membres

4.Exige l’arrêt complet de la pêche illégale dans des endroits où les ressources halieutiques sont menacées et la repopulation des zones fluviales appauvrie en diversité

5.Sollicite l’aide des états membres afin de limiter la déforestation des zones forestières et la pérennisation des espèces végétales afin de pallier à la déshydrations des terres et donc éviter les glissements de terrain

6.Demande instamment la création d’agents compétents à l’évaluation des risques climatologiques des zones les plus fragilisées

# 23/02/2017 à 07:11 ben faquih Imane

Comité : Environnemental,
Problématique : Comment tirer profit de l'éco-innovation afin de créer des industries plus respectueuses de l'environnement ?

La délégation égyptienne,

1.Affirme solennellement que la pollution atmosphérique provient de la combustion des déchets en plein air, des groupes électrogènes fonctionnant au diesel, d’usine pétrochimiques et de carburants de piètre qualité,

2.Vise un équilibre cohérent entre efficacité économique, équité sociale et préservation de l’environnement. Il s’agit ici, d’une démarche de performance globale qui requiert une implication managériale au plus haut niveau, un engagement au quotidien et une posture de progrès continu,

3.Envisage des collaborations plus importantes avec les pays du Nord, afin d’encourager et de développer l’utilisation de tubes d’acier installés au-dessus des bâtiments, permettant de filtrer de fines particules, et capable d’aspirer de l’air dans un rayon de 300m,

4.Encourage l’installation des murs ou des dalles avalant la pollution, testés au Mexique et en France auparavant,

5.Encourage la mise en place du « Green Building » écologique et rentable en installant :

a.Des systèmes d’éclairage et de chauffage plus efficients
b.Des générateurs d’énergie renouvelable (type panneaux photovoltaïques)
c.Un entretien des bâtiments de manière la plus écologique possible,

6.Déplore le biomimétisme : innovation qui s’inspire de la nature et contribue à réduire l’impact de l’Homme sur cette dernière

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau