Comment sécuriser l'accès aux organisations humanitaires dans les pays en conflits ?

# 04/03/2017 à 07:28 GOÑI

PAGE 1 DE 2
CONSEIL DE SÉCURITÉ.
RAPPORTEURS : La République Italienne CO-RAPPORTEURS :
PARRAINS :
Comment sécuriser l'accès aux organisations humanitaires dans les pays en conflits ?
Rappelant Les innombrables morts causés dans les guerres au XXI siècle. Beaucoup de ces victimes auraient pu être sauvées par des organisations humanitaires des états ou non-gouvernementales ;
Acceptant l'importance des organismes humanitaires dans des lieux de conflit ;
Convaincue de la nécessité de protéger les organisations humanitaires, pour qu'elles soient
capables de faire leur travail sans aucun problème ;
Rappelant que le gouvernement italien dépense beaucoup d'argent pour sauver les immigrants qui viennent dans notre pays pour s'échapper des pays en conflit. Notre travail humanitaire comme état serait impossible sans l'aide des ONGS ou des organisations humanitaires dépendants de L ́ONU, comme HCR ;
En remerciant les organisations humanitaires pour leur travail. Maintenant c'est notre rôle de sécuriser leur travail et de les aider.
En rappelant la massacre de Muttur, le 5 août 2006, quand 17 employés français d'une ONG, Action Contre la Faim ont été assassinés. On doit agir ensemble pour éviter les attaques contre tous les types d'organisations humanitaires.
1- Réaffirme la nécessité d'agir ensemble pour protéger les organisations humanitaires. Les gouvernements doivent faciliter le travail des organisations humanitaires ;
2- Demande aux Nations Unis, l'augmentation des casques bleues pour protéger les organisations humanitaires. Les casques bleus doivent être capables de protéger les volontaires internationales ;
3- Encourage aussi une politique économique agressive contre les pays qui attaquent à ces organisations. Il faut sanctionner les pays qui ne laissent pas les organisations humanitaires faire leur travail ou il faut sanctionner les pays qui attaquent les organisations humanitaires ;
4- Demande aux Nations Unis l'implémentation des escortes aux organisations humanitaires. Avec des escortes, des massacres comme celles de Muttur, auraient pu être évités ;
5-En appelant tous les gouvernements qui ont signé la déclaration des droits de l'Homme, à signer des accords pour rendre plus facile le travail des organisations humanitaires dans les pays impliqués dans des conflits ;
6- Appelle à l'unité pour sauver les vies de ceux qui sauvent d ́autres vies. Tous les pays qui se considèrent civilisés devront signer un accord nécessaire pour maintenir la paix mondiale.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau