Comment peut-on remédier à la hausse des inégalités en Europe ?

# 23/02/2016 à 15:01 Lina Mehdi

Chers Présidents,
Madame/Monsieur le/la secrétaire général(e),
Distingués Délégué,
Mesdames, messieurs,

La récession économique que traverse actuellement l’Espagne est mensuellement illustrée par un taux de chômage en hausse constante, qui en fait l’un des plus élevés en Europe, à 26 %.
Le chômage frappe durement les jeunes, puisque plus d’une personne sur deux âgés de moins de 25 ans est sans emplois. Ce qui creuse encore plus les inégalités sociales. En effet celles-ci ont augmentés de 30 % depuis 2006.

Sur un plan plus général, le revenu familiale moyen en 2012 est revenu à son niveau de 2001, atteignant 15.500 euros en 2012.Autrement dit une décennie vient d’être effacée. Cette baisse s’explique notamment par la conjugaison d’une hausse des prix de 10% et une baisse des salaires de 4%.Cette crise ne touche pas uniformément la population : elle divise encore plus le pays avec un accroissement de l’inégalité sociale toujours plus haute. L’écart entre les riches et les pauvres aurait augmenté de 30% depuis 2006, 10 millions d’espagnols dans « une pauvreté relative ».

L’Espagne est consciente que cette crise à une autre conséquence, celle de développer l’immigration vers d’autre pays qui offrent des possibilités d’emplois. Ainsi, on compte 1,93 millions d’espagnol installées à l’étranger, un chiffre à la hausse de 6.3% par an. Selon les données de l’institut national des statistiques espagnol, 450.000 espagnols ont quitté le pays depuis 2008 pour s’installer à l’étranger.
L’écart entre le dixième de la population le plus riche et le dixième le plus pauvre s’est ainsi creusé de 20% sur cette période. Il est urgent d’agi pour cette population qui fuit son pro propre pays à cause des trop fortes inégalités sociales ou économiques. En effet, en Espagne la question de l’inégalité sociale est d’apparait au premier plan du débat publique.

La Promotion de l’éducation des jeunes familles défavorisées pour améliorer l’égalité des chances, une augmentation de l’investissement publique et un renchérissement des frais d’universités pourraient améliorés les situations inégalitaire qui règnent en Europe et plus particulièrement sur l’Espagne.

Mais également l’augmentation de la progressivité de l’impôt, en particulier sur les hauts et très hauts revenus.
Ou encore par une accentuation de la production de bien publique et par l’introduction d’un salaire minimum.

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau